Education
- Publié le 30 mai 2018

Priorité aux écoles : nouveaux groupes scolaires et futurs aménagements

Anticipation : 563 élèves supplémentaires rejoignent les écoles lyonnaises à chaque rentrée.

Pour absorber cette augmentation équivalente à 19 classes, la Ville va créer deux groupes scolaires complémentaires d’ici à 2020. En plus des 3 déjà programmés.

Contenu

 

Lyon l’attractive, ce ne sont pas que des mots.

Avec une croissance démographique d’environ 5 800 habitants chaque année depuis 2010 (pour 3 500/an lors de la décennie précédente), la ville séduit une large part de familles avec enfants de moins de 10 ans, qui constituent, de fait, la classe d’âge dont la  progression est la plus forte.

Pour accueillir au mieux l’équivalent d’une nouvelle école chaque année, la Ville anticipe : à l’ouverture d’une douzaine de nouveaux établissements depuis 2001, va succéder la création de 3 structures de 18 classes chacune d’ici à 2020.

En septembre 2019, le groupe scolaire Berliet (8e)et l’école des Girondins (7e) verront le jour, alors que Joannès Masset (9e) ouvrira ses portes en septembre 2020. Les deux dernières citées bénéficiant d’ores et déjà chacune d’une école préfiguratrice complète, permettant d’installer une équipe éducative et d’éviter la saturation des équipements existants.

 

Premier budget et en augmentation!

Mais les données analysées par l’observatoire urbain dont la Ville s’est dotée voilà 15 ans ont permis d’identifier des secteurs géographiques au dynamisme exceptionnel. Au premier rang desquels figurent les 7e et 8e arrondissements, choisis pour accueillir deux écoles supplémentaires d’ici à 2020.

La première ouvrira en septembre 2019 au sein du parc Blandan. Il s’agit, là aussi, d’une école provisoire qui précèdera de 3 ans l’école définitive, située avenue Berthelot, dans le PUP Duvivier Cronstadt.

En 2020, le groupe scolaire Julien Duret proposera ses 18 classes dans le PUP Patay, destinées à désengorger le quartier Moulin à vent – Grand trou, en pleine croissance.

Au final, ce sont 25 M€ supplémentaires que la Ville va consacrer au secteur scolaire d’ici à la fin du mandat, et ce, alors que l’éducation demeure son budget le plus important (En savoir +).

Et ce n’est pas fini. Toujours sur la base de l’accroissement démographique, 5 équipements scolaires sont d’ores et déjà programmés au-delà de 2020 dans les 2e, 7eet 8e arrondissements.

Écoles, l’après 2020
Pour ne pas dépendre des délais de construction, la Ville a déjà programmé plusieurs opérations pour l’après-2020 : à Confluence (15 classes à l’horizon 2021) dans une ancienne halle du marché-gare, dans le 7e (19 classes en 2022 dans le PUP Duvivier Cronstadt et 18 classes en 2023 dans le PUP Gingko) ainsi que des études pour 2 projets à Mermoz sud (8e), (groupes scolaires Pasteur et Olympe de Gouges).

Bloc recherche - Actualités