Azimuts

Accroche Date / Lieu
Du 21 au 23 janvier, Lyon
Visuel principal
Thématique principale
Festival
Spectacle Concert Théâtre
Accroche détaillée

Les Subs, le Théâtre du Point du Jour et le Théâtre de l’Élysée s’associent le temps d’un week-end pour mettre en lumière de précieuses pépites artistiques.
Au programme : créations inédites, formats innovants et jeunes compagnies / collectifs…

Contenu
Contenu

Aux Subs

Kit de survie en territoire masculiniste
Avez-vous déjà entendu parler des Incels (pour involuntary celibates) ? Il s’agit d’une communauté d’hommes hétérosexuels qui n’ont jamais eu (ou très peu) de rapport sexuel et qui se rassemblent sur internet autour d’une cause commune : la haine des femmes. Au cours d’une promenade sonore dans l’espace urbain, vous pourrez personnaliser votre expérience en décidant jusqu’à quel point vous êtes prêts à entrer dans leur monde. Cette action artistique post #MeToo porte un regard différent sur les luttes féministes : celui de leur ennemi.
De Marion Thomas
Vendredi 21 janvier à 19h30
Samedi 22 janvier à 13h30, 16h30 et 18h30
Dimanche 23 janvier à 13h30 et 16h30

Nos désirs font désordres, les vôtres sont-ils des ordres ?
Activiste genevoise du monde de la nuit, Isabelle Chladek réunit une horde joyeuse de performeurs et performeuses queer pour échauffer les corps et les esprits en se jouant de tous les codes. Questionner nos incertitudes, consoler nos frustrations, nourrir nos imaginaires et se retrouver pour un moment hors du temps, tels sont les mots d’ordre de ces performances.
Par Isabelle Chladek – Cie Folledeparole
Vendredi 21 et samedi 22 janvier à 21h

La Trêve
Voyage hallucinatoire au cœur du plateau volcanique du Velay, La Trève – création performative cinématographique – s’émancipe du format classique de projection en fusionnant l’expérience immersive de l’image documentaire et les musiques traditionnelles et expérimentales.
Dans le Velay, la treva (la trève) est une manifestation alarmante : cause d’illusions d’optique.
Écriture et réalisation : Yann Gourdon, Gwendal Le Goff, Grégoire Orio et Jacques Puech
Textes d’Élodie Ortega lus par Éloïse Decazes
Avec Camille Rouaud et Frédéric Lavachery

Samedi 22 janvier à 15h
Dimanche 23 janvier à 18h

Subs Session – No Gender / ANNULE
La plus berlinoise des soirées lyonnaises quitte exceptionnellement son écrin habituel du Kao pour électriser les Subs. Événement militant, activiste, techno, queer, [NO GENDER] rassemblent les âmes libérées adeptes de techno rentre-dedans.
Samedi 22 janvier à 22h

 

Au théâtre de l’Elysée

Il faut tenter de vivre
Je suis là depuis 7 jours ou 7 ans ?
Nous sommes à Là-Haut. Hans, un nouvel arrivant venu rendre visite à un membre de sa famille, reste quelques jours. Il va faire la rencontre des personnalités qui habitent ce lieu. Mais combien de temps restera-t-il ? Ici, le temps se dilate. Serait-il dans ce qu’on appelle une secte ? Une chose est sûre, c’est qu’il est en vie.
Mise en scène Pierre Bidard
Jeu Lou Bernard-Baille, Marius Uhl, Vincent Chappet, Vincent Couesme, Iris Pucciarelli et Erwan Vinesse

Vendredi 21 janvier à 19h30
Samedi 22 janvier à 11h

Que se répètent les heures...
Qu’est-ce que c’est que ce truc-là, cet espèce de château, ce ne je sais pas quoi ? Qu’est-ce que je fous là ? Chronique de La Borde : il est 17h, nous sommes à la clinique psychiatrique de La Borde. Nicolas, un pensionnaire, a reçu un dictaphone de la part de son frère et décide d’enregistrer sa vie quotidienne. Il recueille ainsi des fragments de vie et des témoignages des fous, des folles et des soignants.
Mise en scène Pierre Bidard
Jeu Lou Bernard-Baille, Marius Uhl, Vincent Chappet, Vincent Couesme, Iris Pucciarelli et Erwan Vinesse

Dimanche 23 janvier à 13h30
 

Théâtre du Point du Jour

Mort d’une montagne
Dans le massif imaginaire des Hautes Aigues, lors d'un été particulièrement caniculaire, une paroi rocheuse s'effondre, emportant trois alpinistes. Quelques jours plus tard, une cliente arrive de Paris avec la ferme intention de réaliser l'ascension. Malgré les risques encourus, elle tente de convaincre son guide de la laisser vivre ce défi intime. François Hien et Jérôme Cochet dressent le portrait d’une communauté divisée qui s’interroge sur l’avenir de la montagne, bouleversée par le réchauffement climatique.
Texte Jérôme Cochet et François Hien
Mise en scène Jérôme Cochet
Avec Jérôme Cochet, Fabienne Courvoisier, Camille Roy, Stéphane Rotenberg

En nomade au gymnase de la quarantaine (Lyon 5e)
Vendredi 21 janvier à 20h
Samedi 22 janvier à 18h

Grand ReporTERRE#5
Deux fois par saison, journalistes et artistes se retrouvent au Théâtre du Point du Jour et s’emparent d’un sujet d’actualité qu’ils « mettent en pièce ». Pour GR#5 : Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Les polémiques qui chahutent l’actualité font ressurgir avec urgence un débat public délicat qui remet en cause notre histoire de l’art.
Conception et mis en pièce de l’actualité Étienne Gaudillère
Journaliste Giulia Foïs
Avec Jean-Philippe Salério et Marion Aeschlimann

Vendredi 21 janvier à 20h
Dimanche 23 janvier à 15h30

Dézoom Art & Catastrophe
Temps fort mené par Catherine Ailloud-Nicolas accompagnée de Frédéric Parrenin, glaciologue, paléoclimatologue et directeur de recherche au CNRS et de Julie Sermon, professeure en histoire et esthétique du théâtre contemporain. En regard de Mort d'une montagne, ils rendent comptent de comment l'art témoigne des catastrophes climatiques, les anticipe parfois, et porte un discours complémentaire à celui des scientifiques.
Samedi 22 janvier à 15 h au gymnase de la quarantaine (Lyon 5e)

 

Infos pratiques

Du 21/01/2022 au 23/01/2022

Infos adresse supplémentaire

Les Subs
8 bis Quai Saint-Vincent
69001
Lyon

Théâtre du Point du Jour
7 rue des Aqueducs
69005
Lyon

Gymnase de la Quarantaine
41 rue de la Quarantaine
69005
Lyon

Théâtre de l’Elysée
14 rue Basse Combalot
69007
Lyon

Tarif / Infos pratiques supplémentaires

Spectacles : 5 €, 13 € et 16 €

Pass 3 spectacles + Subs session (No Gender)* : 30€
* offert sur présentation du pass

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés