Votre Mairie
- Publié le 17 juillet 2020

Présentation des élu.e.s de votre arrondissement

Vignette

Découvrez vos élu.e.s à l’exécutif et la présentation de leurs délégations.

Contenu

Luc VOITURIER
Animation du projet d’arrondissement, habitat et politique de la ville - 1er adjoint
50 ans - Chargé de projets dans le domaine de l’habitat

« La Métropole et la Ville de Lyon ouvrent des perspectives ambitieuses : limitation du prix des loyers, production de logements de qualité abordables, réhabilitation énergétique… en matière d’habitat ; une action soutenue pour l’accès à l’éducation et à l’emploi, l’apaisement et amélioration du cadre de vie pour les quartiers de Debourg et Guillotière. L’enjeu est de concrétiser ces objectifs tout en veillant à résoudre les problèmes du quotidien. A cet effet, je souhaite travailler avec mes concitoyen·ne·s et les forces vives de notre arrondissement. Rehabilitation de la cité jardin, Made in Lyon aux usines Fagor, aménagement de la place Peri... doivent être mis en place comme des projets fédérateurs portés par des dynamiques collectives. »

Bénédicte PASIECZNIK
Nature en ville, résilience et prévention des risques - 2e adjointe
48 ans - Agronome

« A tout âge, nous avons besoin de la nature, source de nourriture, de bien-être ou de fraîcheur. Les habitant.e.s du 7e arrondissement ont ainsi droit à un accès accru à la nature, dans nos grands parcs de Gerland et Blandan, dans les squares, le long des berges du Rhône, dans les jardins familiaux et partagés, mais aussi dans les cours d’école, le long des chemins piétonniers ou cyclables. J’aurai ainsi à cœur de travailler avec les habitant·e·s, à l’échelle d’une école ou d’un quartier pour créer des îlots de nature comestibles, garants d’une biodiversité renouvelée et lieux de repos lors des pics de chaleur.En complément, je porterai également la question des risques technologiques, industriels et naturels, particulièrement prégnants sur le sud de l’arrondissement. Je m’assurerai, avec les services de la Métropole, de la préparation de notre arrondissement face à ces risques. »

Boris MIACHON DEBARD
Urbanisme et aménagement - 3e adjoint
30 ans - Salarié de la presse locale

« Le mandat qui nous a été confié par les habitant·e·s du 7e arrondissement est très clair, les quartiers doivent désormais se construire avec et pour celles et ceux qui y vivent. Pendant de nombreuses années l’aménagement et l’urbanisme de la ville ont répondus aux seules exigences du toujours plus. Toujours plus grand, toujours plus nombreux, toujours plus brillant, sans se soucier de la qualité de vie de ceux qui y grandissent, vivent et vieillissent. Aujourd’hui notre arrondissement est déséquilibré, le nombre d’habitant·e·s augmente et les services publics diminuent, le béton et la voiture sont rois là où la nature et le vélo négocient les petits espaces, les loyers flambent et les logements sociaux stagnent. Nous avons devant nous six ans pour rééquilibrer la balance et faire du 7e un arrondissement apaisé. C’est avec cette motivation que nous développons dès aujourd’hui un urbanisme nouveau, construit avec les habitant·e·s, éco responsable et socialement juste. »

Caroline RAMIREZ
Solidarités, égalité des droits, vie des aîné.es et et affaires sociales - 4e adjointe
32 ans - Rédactrice indépendante

« Je ferai du 7e un arrondissement solidaire, inclusif, engagé dans la lutte contre toutes les formes de discrimination et véritable terre d’accueil. En collaboration forte avec les structures et associations locales, j’aurai à cœur de faire de la mairie un lieu d’information, d’échange et de soutien pour les personnes en situation de précarité et d’isolement. L’accent sera mis sur l’accès de toutes et tous à un logement et aux services de première nécessité par l’appui et la création de structures et d’outils dédiés à la solidarité : laveries, bains-douches, bagageries, distributions alimentaires, mise en place du label « repas suspendu » en coordination avec la mairie centrale, entre autres. Un conseil des aîné·e·s sera créé pour donner une véritable place aux personnes âgé·e·s dans la politique de notre arrondissement et imaginer ensemble des solutions à leur isolement. »

Thomas DOSSUS
Culture événements et tourisme / Maire de nuit - 5e adjoint et Conseiller métropolitain
37 ans - Chargé de communication

« Ma priorité sera d’abord de préserver l’immense énergie culturelle du 7e. Les structures les plus fragiles ont été durement éprouvées par la crise COVID et je serai à leurs côtés pour soutenir leur dynamisme. Notre objectif sera de faire émerger des nouveaux projets et s’appuyer sur la richesse du tissu culturel pour que le 7e continue d’être l’arrondissement de la diversité et du foisonnement culturel. Pour cela nous faciliterons l’installation de résidences d’artistes. Une attention particulière sera apportée aux associations d’éducation populaire grâce notamment à la mise à disposition de locaux inoccupés ou sous-occupés. Le carnaval de Gerland reverra le jour en 2021. Du sud au nord de l’arrondissement, les grands axes seront piétonnisés et accueilleront de manière éphémère des actions culturelles, sportives, ludiques. »

Florence LÉCLUSE
Enfance et éducation - 6e adjointe
45 ans- Directrice innovation sociale

« Au cours de ces 6 prochaines années, j’aurai l’immense privilège de favoriser l’épanouissement et la réussite scolaire de chaque enfant. Je soutiendrai une école de proximité, à taille humaine, qui favorise la mixité sociale et accueille en toute sécurité les élèves. Je m’engage à dialoguer avec l’ensemble de la communauté éducative (parents, enseignant·e·s, agents municipaux) pour construire un projet adapté à chacun·e. Je serai une élue de proximité, à l’écoute des besoins. J’appuierai le renforcement des conditions d’accueil : plus d’ATSEM et d’AVS, plus de formation pour les personnels dédiés aux activités périscolaires et extrascolaires. Je soutiendrai le développement d’une offre d’accueil des enfants les mercredis après-midi et vacances scolaires, en renforçant notamment les liens avec les acteurs locaux du quartier. Je favoriserai un projet éducatif tourné autour de la nature, pour sensibiliser dès le plus jeune âge à la préservation de notre environnement. »

Clément ESCARAVAGE
Emploi, économie locale et commerces - 7e adjoint
40 ans - Epicier

« En tant qu’adjoint à l’emploi, à l’économie locale et au commerce, je veux engager le 7e sur la voie de la transition écologique et sociale. Je souhaite que tous·tes les habitant·e ·s de l’arrondissement aient accès à une offre de petits commerces diversifiés à proximité immédiate de leur domicile. J’aimerai aussi continuer de développer ce qui fait la spécificité de notre arrondissement et de ses commerces : son aspect multiculturel et novateur. C’est pourquoi le développement d’offres coopératives et collaboratives (structures d’auto-réparation, magasins locaux, artisanat, pépinières, locaux partagés, expérimentations…) seront mes priorités. Je veux également aider les acteurs économiques implantés dans l’arrondissement, et notamment les petits commerces indépendants, à traverser la crise économique qui s’annonce, pour faire du 7e un arrondissement dynamique, résilient, pourvoyeur d’emplois non délocalisables et directement utiles à la population. »

Aurélie GRIES
Petite enfance, vie associative et promotion de la santé - 8e adjointe
29 ans - Cheffe de service éducatif

"Tout en respectant la Convention international des droits de l’enfant et ses quatre principes clés : la non-discrimination, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit à la vie, survie et au développement et la participation de l’enfant, nos actions recouvreront tous les aspects de la vie de l’enfant. Je souhaite ainsi agir sur l’environnement protecteur de l’enfant et ses acteurs : l’enfant lui-même, sa famille, la communauté et relais communautaire : les professionnel·les, les enseignant·es les éducateur·rices les associations et les centres de santé. Je travaillerai en lien avec les différents services publics ou privés d’accueils collectifs, individuels ou de soutien à la parentalité. "

Barthélémy CHENAUX
Alimentation, prévention des déchets, propreté - 9e adjoint
32 ans - Entrepreneur en agro-alimentaire

« La délégation alimentation, prévention des déchets et propreté dont j’ai la charge est centrale face à l’urgence sociale et climatique et ce sont bien ces deux enjeux, indissociables, qui guideront mon action pour que le 7e arrondissement se tourne vers l’avenir. La possibilité de bien s’alimenter doit être offerte à tous·tes car il s’agit du premier facteur de santé publique et d’un levier majeur du dynamisme économique du territoire. L’alimentation est un marqueur fort de rupture d’égalité c’est pourquoi nous proposons plus de qualité en restauration scolaire et l’ouverture d’une Maison de l’Alimentation comme leviers de démocratie alimentaire et de protection de l’environnement. Réduire nos déchets et participer à une économie circulaire dynamique (recyclage, réparation, réemploi, etc.) ne doit plus être vécu comme une sanction mais être accompagnée et soutenue. Des composts, des déchetteries de quartier ou des ateliers de réparation s’organiseront pour se mettre au service de ce projet d’une grande modernité, et faciliter le quotidien des habitant·e·s. »

Maxence GALLICE
Mairie inclusive, communication, accès à l’information, numérique - 10e adjointe
23 ans - Etudiante

« Après une abstention record aux élections municipales, j’aimerais sincèrement re-créer ce lien entre les habitant.e.s et leur mairie d’arrondissement, qui se doit d’être un lieu accessible, inclusif et vers qui se tourner cas de besoin. Je pense que la politique a plus que jamais sa place auprès de nous, et doit être façonnée avant tout avec et pour les habitant·e·s. J’aimerais donc instaurer un accueil multilingue au sein même de la mairie, avec des permanences en langues étrangères et en langue des signes française, ainsi que des moments qui viendront en aide aux personnes exclues du numérique. Il est également important que les lyonnais·e·s du 7e arrondissement puissent avoir un vrai lieu de création, d’expression et d’investissement grâce aux conseils de quartier entre autres, avec qui nous pourrons co-construire le futur de notre arrondissement. »

Laurent BOSETTI
Démocratie locale – Conseiller délégué et 4e adjoint à la Ville de Lyon à la promotion des services publics
40 ans - Directeur général adjoint en charge des politiques éducatives

« En tant que conseiller délégué à la démocratie locale, j’aurai à cœur d’expérimenter de nouvelles formes de participation. Les dispositifs classiques sont un peu à bout de souffle, les concertations trop souvent détournées. A l’échelle de l’arrondissement, il sera intéressant de redonner l’initiative aux collectifs citoyens, de donner la parole aux usager·e·s des équipements publics, d’oser un budget participatif sur les aménagements de proximité. »

Lucie VACHER
Jeunesse, vie étudiante et éducation populaire – Conseillère déléguée et 8e vice-présidente à la Métropole à l’enfance, famille et jeunesse
31 ans - Sociologue

« Nous avons la chance d’avoir un arrondissement particulièrement dynamique : fort de sa jeunesse, de collectifs et associations, ainsi que de nombreux établissements d’enseignement. Je souhaite engager une réelle politique de la jeunesse, afin de donner à nos jeunes les moyens de s’émanciper et de construire une société plus écologique, plus solidaire et plus résiliente. Aussi, de manière non exhaustive, je soutiendrai la mise en place du RSA jeunes au niveau métropolitain pour lutter contre la pauvreté des 18-25 ans. Je favoriserai la participation des jeunes à la vie de l’arrondissement en m’appuyant sur les structures d’éducation populaire. Je mettrai en place un guichet d’informations jeunesse en mairie d’arrondissement afin d’accompagner et orienter les jeunes dans leur parcours. Avec ce même objectif, je porterai des projets locaux à l’initiative d’acteurs du secteur social. En lien avec les Universités, je veillerai à améliorer les conditions d’études (mise en place d’épiceries sociales et solidaires, accès à la culture, etc.) »

Vincent MONOT
Arrondissement apaisé, tranquillité publique et mobilités – Conseiller délégué et Conseiller municipal et métropolitain
38 ans - Ingénieur informatique

« Arrondissement vaste et dynamique, les mobilités du 7e arrondissement doivent mieux répondre aux besoins de ses habitant·e·s tout en leur garantissant un air moins pollué et un niveau sonore raisonnable. Je m’attacherai à rendre notre arrondissement 100% marchable et cyclable, accessible à tous et toutes, en lien avec les associations œuvrant dans ce sens. L’abaissement de la vitesse à 30km/h permettra d’apaiser la Ville et de généraliser les double sens cyclables. Les grands projets ne seront pas oubliés avec la requalification de la 3e tranche de la rue Garibaldi, la mise en place du Réseau Express Vélo ou encore la réalisation de nouvelles passerelles sur le Rhône. Vivants et animés, des quartiers sont aussi victimes d’incivilités et de nuisances sonores affectant la qualité de vie de tous·tes. J’engagerai le dialogue avec les riverain·e·s et je rencontrerai les forces de police, en lien avec l’adjoint de la ville de Lyon. Des solutions existent pour améliorer la tranquillité des habitant·e·s : présence des forces de l’ordre accrue et relocalisation des postes de police municipales, prévention situationnelle et aménagements urbains, médiation et prévention. »

Eugénie Wiber
Arrondissement à hauteur d’enfant - Conseillère déléguée
27 ans - Urbaniste chargée de projets

« La délégation « Arrondissement à hauteur d’enfants » qui m’a été confiée recouvre des enjeux majeurs pour le mandat à venir et dans le projet que je porte aux côtés des élu·e·s du 7e : offrir un cadre de vie épanouissant, qualitatif et sécurisant aux plus jeunes mais aussi leur donner une place à part entière au sein des institutions et des instances de décisions. Je porterai deux projets d’ampleur, d’une part la mise en place du Conseil d’arrondissement des enfants, pour les impliquer dès le plus jeune âge dans la vie citoyenne et donner vie à la démocratie participative et d’autre part la piétonisation des abords d’écoles et des crèches ainsi que la végétalisation de ces dernières pour proposer des espaces de respiration dans la ville. Je veillerai à porter ces projets en coopération étroite avec l’ensemble des acteurs concernés sur notre territoire. »

Yacine Fekrane
Sports - Conseiller délégué
50 ans - Régisseur d’un bail social

« Le 7e arrondissement doit permettre à toutes et tous de pratiquer une activité sportive régulière facilement. Le sport est un fabuleux outil de prise de conscience des enjeux écologiques et sanitaires : chaque citoyen·ne doit pouvoir s’en emparer. Le milieu scolaire jouera un rôle important dans la promotion du sport : je souhaite l’encourager par l’organisation d’événements inter-écoles, collèges et lycées, et le développement des filières sport-études dès le collège. Je souhaite également mettre en place un système d’aide à l’accès aux activités sportives amateures et professionnelles pour les jeunes en situation de précarité, et promouvoir le sport-santé pour toutes et tous à travers des journées sportives intergénérationnelles. Enfin, je soutiendrai la modernisation des infrastructures sportives et leur accessibilité à toutes et tous. »

 

Bloc recherche - Actualités