Emploi
- Publié le 15 septembre 2021

Santy Plaine emploi : le quartier candidate au projet Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée

Le quartier La Plaine Santy dans le 8e arrondissement sera-t-il bientôt un Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ? C’est la volonté de la Ville de Lyon et de ses partenaires qui préparent activement une candidature à cette expérimentation nationale.

Contenu

Un projet local et participatif pour apporter une solution à la privation durable d’emploi

Imaginé par le mouvement Agir Tous pour la Dignité (ATD) Quart Monde et d’autres associations engagées dans la lutte contre les exclusions, le projet Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée a été initié en 2016 dans le cadre d’une loi d’expérimentation.

Ce texte a permis à l’échelle de dix territoires, aux quatre coins de la France, d’aller vers la proposition d’un emploi digne et durable à tous les habitants concernés par la privation d’emploi depuis plus d’un an, tout en répondant à des besoins non pourvus localement.

Trois hypothèses fondent en effet cette expérimentation :

  • Personne n’est inemployable dans la mesure où toutes celles et ceux actuellement privé·e·s d’emploi ont des compétences et des savoir-faire. Lorsque que l’on promeut un emploi adapté aux capacités et aux compétences des personnes, alors l’emploi de tous et toutes peut être garanti.
  • Le travail ne manque pas, puisqu’il demeure de nombreux travaux utiles socialement ou environnementalement, non réalisés. Ils peuvent relever de services aux particuliers, notamment aux personnes en situation de précarité, mais aussi de services à la collectivité ou aux entreprises.
  • Les moyens ne manquent pas car le chômage de longue durée a des conséquences financières pour l’Etat et les collectivités : en termes de dépenses directement et indirectement liées à la privation d’emploi, mais aussi en termes de manques à gagner (impôts, cotisations, taxes…).

S’appuyant sur ces trois constats, le projet Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée vise donc à garantir a minima un emploi en CDI, à temps choisi et rémunéré au SMIC à toute personne privée d’emploi depuis plus d’un an et résidant sur le territoire retenu, en fonction de ses compétences.

Cet accès de tous à l’emploi durable s’appuie bien sûr sur les acteurs existants (entreprises, acteurs de l’insertion et de la formation…) mais aussi sur des Entreprises à But d’Emploi, créées ex nihilo ou à partir d’organisations existantes. Ces EBE doivent proposer des emplois qui non seulement correspondent aux compétences des volontaires pour l’emploi mais qui, par ailleurs, sont complémentaires et donc non-concurrentiels des structures privées ou publiques du territoire.

Le financement de ces emplois dits « supplémentaires » est assuré par la réorientation des dépenses liées à la privation d’emploi (prestations sociales, dépenses induites par les conséquences sociales du chômage sur le logement, l’éducation etc.) et aux manques à gagner qu’elle induit (en impôts et en cotisations), via le Fonds national d’expérimentation contre le chômage de longue durée.

Suite à une deuxième loi d’expérimentation promulguée le 14 décembre 2020, 50 nouveaux territoires peuvent espérer recevoir une habilitation s’ils font la preuve de leur engagement pour l’emploi de tous. Et si le quartier de La Plaine Santy devenait un Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ?


Le territoire retenu pour l’expérimentation dans le 8e arrondissement de Lyon

Le 8e arrondissement, et plus particulièrement La Plaine Santy, a été identifié comme un territoire pertinent pour porter cette démarche d’expérimentation.

Composé d’environ 9000 habitant·e·s dont au moins 500 personnes privées durablement d’emploi, La Plaine Santy comprend un quartier prioritaire des politiques de la ville (QPV). Il accueille aussi un grand nombre de commerces de proximité (notamment le long de l’avenue Paul Santy), des structures socio-médicales (dont deux EHPAD et une maison de la santé) et de la petite enfance (crèches), plusieurs PME, l’entreprise JST Transformateurs, trois écoles et deux collèges. La Maison Lyon Pour l’Emploi, la Mission Locale et des structures de l’insertion par l’activité économique sont implantés à proximité immédiate. La vie du territoire est également rythmée par les activités proposées par des associations (Centre Social Gisele Halimi, associations éducatives, sportives et caritatives...).

La candidature à Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée s’inscrit dans un ensemble de nouveaux projets sur le quartier qui s’appuient sur la participation des habitant·e·s : les distributions de produits alimentaires de qualité à bas prix par l’association VRAC, une résidence artistique par le collectif de photographes ITEM, les projets Cité Educative et Quartier Fertile. Autant d’initiatives dans une dynamique économique et sociale complémentaire à celle de Santy Plaine Emploi !


Une mobilisation générale autour de Santy Plaine Emploi

Aujourd’hui, de nombreux et nombreuses actrices et acteurs du territoire sont engagé·e·s dans la construction et le portage de Santy Plaine Emploi. La démarche Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée et son combat pour le droit à l’emploi durable et décent fédère des habitantes et habitants privés ou non d’emploi et des acteurs associatifs, institutionnels et économiques.

La mobilisation autour du projet est facilitée depuis le mois d’avril 2021 par l’occupation d’un local éphémère : la Maison Santy Plaine Emploi, située dans l’ancien centre social Langlet-Santy. Elle accueille quotidiennement toutes les personnes intéressées par l’expérimentation. Tous les mardis après-midi sont dédiés à des temps de réflexion collective autour des activités pouvant être développées au sein de futures Entreprises à But d’Emploi et à l’avancement du projet de manière plus générale.

Des opérations d’information sont régulièrement organisées (porte à porte, stands, réunions) afin de toucher l’ensemble des habitantes et habitants, et en particulier les personnes privées d’emploi. Les personnes volontaires pour l’emploi peuvent participer à un entretien individuel au cours duquel sont recensées leurs compétences professionnelles et extra-professionnelles ainsi que leurs aspirations. Ainsi, la parole et l’expérience des premiers concernés est placée au cœur du projet.

Cette mobilisation générale et plurielle autour du projet a été concrétisée par la tenue d’un premier Comité Local pour l’Emploi le 5 mai 2021. Une cinquantaine d'actrices et d'acteurs locaux ont participé à cette première réunion de pilotage du projet. Répartis en ateliers thématiques, les participants ont traité de trois enjeux : l’éligibilité des personnes privées d’emplois, l’identification d’activités supplémentaires et la gouvernance du projet. Ce travail se poursuit au cours de l’été, et de premières orientations seront débattues et adoptées lors des prochains comités locaux qui se tiendront en septembre et novembre 2021, date à laquelle le dossier de candidature devrait être déposé.

 

Colonne de droite 1

 

 

 

soutenir le projet

► Vous résidez sur La Plaine Santy et êtes privé d’emploi depuis plus d’un an ou connaissez quelqu’un qui se trouve dans cette situation ?

Vérifiez que vous résidez dans le périmètre de l'expérimentation.

► Vous habitez La Plaine Santy ou à proximité et avez envie de donner un coup de main à l’avancement du projet de candidature ? Ou simplement de vous renseigner ?

► Vous êtes un particulier, une entreprise ou une association et avez des idées d'activités utiles non pourvues, dans le 8e ou sur le territoire lyonnais ?

Venez rencontrer l’équipe projet à La Maison Santy Plaine Emploi
96, avenue Paul Santy 69008 Lyon
Du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf absence de l’équipe)

Ou contactez Nicolas Thomas, chef de projet pour l’association ALLIES au 07 64 68 83 73 ou par courriel nthomas@allies-lyon.fr

Prenez 3 minutes pour répondre au questionnaire et partager vos idées !

Bloc recherche - Actualités