Développement durable
- Publié le 9 avril 2021

Mon petit composteur

L’association Mon Petit Composteur ouvre son premier stand de collecte des biodéchets des ménages sur le marché Jean Macé (Lyon 7). Cette expérimentation, d’une durée de 6 mois, permettra à 150 foyers adhérents de valoriser leurs biodéchets. Rendez-vous le samedi 10 avril de 9h à 12h pour le lancement !

Contenu

L’association Mon Petit Composteur a été créée pour développer des solutions qui facilitent le compostage en ville. Avec l’aide de ses partenaires SUEZ, OuiCompost et la Ville de Lyon, Mon Petit Composteur a bénéficié de l’expérience et de l’expertise d’acteurs spécialisés dans la collecte des déchets et la mutualisation des usages pour lancer son projet.


Un projet local favorisant les circuits courts

Pour sensibiliser directement les ménages sur leur lieu d’approvisionnement en fruits et légumes de saison, un emplacement sur le marché de Jean Macé sera mis à disposition par la Ville de Lyon pendant les 6 mois de l’expérimentation.

Les foyers adhérents au projet se verront remettre un biosac réutilisable pour collecter leurs déchets de cuisine, qu’ils déposeront tous les samedis matins sur le stand de la place Jean Macé. En échange de ce biosac, chaque adhérent repartira avec un biosac vide et lavé pour collecter à nouveau ses déchets de cuisine.

Les biosacs pleins seront ensuite transportés à vélo avec carriole électrique par la société OuiCompost, qui transformera ces déchets en compost sur son site de Confluence (Lyon 2). Le compost produit sera redistribué via un réseau de commerçants locaux ou vendu en ligne pour les particuliers, ainsi qu’aux maraîchers urbains et porteurs de projet d’agriculture urbaine sur le territoire lyonnais.


Un biosac éthique et pratique

Le biosac fourni par Mon Petit Composteur est lavable et réutilisable. Avec une contenance d’environ 15 litres, il est fait pour accueillir les biodéchets produits par un foyer de 2 à 4 personnes en une semaine.

Conçu par l’atelier Reversible à Tassin-La-Demi-Lune et fabriqué dans un Établissement de Service d’Aide par le Travail de Lyon, il est produit à partir de bâches publicitaires PVC (matériau prisé de l’affichage urbain pour sa résistance mais dont l’usage reste éphémère).

Dans une volonté de lutte contre le gaspillage alimentaire, le biosac accueillera uniquement les déchets d’origine végétale (épluchures de fruits et légumes, marc de café et thé, noix, coques et noyaux…) en excluant les restes de repas et les déchets organiques issus de produits animaux (viande, poisson, produits laitiers).


Les objectifs de l’expérimentation

150 places sont ouvertes aux foyers pour s’inscrire à cette expérimentation. Le nombre de foyers adhérents ne pourra pas aller au-delà pour des raisons logistiques. Les inscriptions se font directement sur le site monpetitcomposteur.com.

A pleine capacité, l’association espère collecter environ 1 tonne par mois sur le marché de Jean- Macé, soit près de 6 tonnes sur les 6 mois d’expérimentation, au rythme de 1.5kg à 2kg de déchets alimentaires produits par semaine par foyer adhérent.

 

Colonne de droite 1

 

 

un engrais organique

6 tonnes de biodéchets collectées, c’est 1.5 tonne de compost produite à utiliser comme engrais organique pour couvrir les besoins annuels de 5 000 plantes d’intérieur, 150 arbres du parc Blandan ou encore cultiver 2 tonnes de carottes bio sur les toits de Lyon...

Bloc recherche - Actualités